frarzh-CNzh-TWcsendeeliwiditjakolvplptruessvthtruk

Histoire des modèles de résolution

A propos d'un problème:

Quand on doit résoudre un problème c'est normal de ne pas savoir donner une réponse immédiatement sinon on n'a pas de problème.

A propos d'une question:

Certaines personnes savent très bien de pas répondre à une question pour laquelle elles peuvent ou non connaître la réponse. Dans un cas elles "noyent le poisson", dans un autre, elles réfléchissent avant de parler. C'est très fréquent d'avoir des personnes qui répondent à une question qui n'est pas posée mais qui a cependant quelque rapport.

 

Principe de résolution d'un problème:

1- Répondons à des questions en rapport avec le problème pour lesquelles on connaît facilement la réponse. Pour créer ces questions il suffit le plus souvent de modifier des données du problème ( pour cela annuler la donnée ou prendre pour la donnée la plus simple: 1 oui mais une unité de quoi, de quelle grandeur ?)  .

2- Enrichi de nouvelles connaissances, posons-nous d'autres questions plus proches du problème. En général en doublant une donnée ( une mesure de grandeur ou une valeur d'une quantité)  notre intelligence nous permet de percevoir une stratégie de résolution du problème.

 

Appelons cette méthode, non pas la méthode par essais-erreurs mais la méthode victorieuse.

Après avoir donné suffisament de réponses à des questions qui n'étaient pas posées, elles parviennent à donner une réponse au problème posé.

Certes c'est un peu plus long mais quand on a fini, on trouve très souvent une methode plus concise, plus rapide.

 -------------------------------------------

Au problème :"Dans un magasin des bonbons sont vendus. Un bonbon coute 3 euros,  combien  coutent 7 bonbons ?"

 

Un élève peut répondre et dire: deux bonbons coûtent 6 euros, quatre bonbons coûtent 6+6 euros, 4 bonbons coûtent 12 euros, 8 bonbons coûtent 12+12 euros...

ou 2 bonbons coûtent 2 fois 3 euros, ...